Pourquoi une réclamation contre Dubourg ? - Jean-Philippe Dayraut

Blog Details

30
Jan
2017
Posted By:

Pourquoi une réclamation contre Dubourg ?

Super finale de Super Besse, super voiture, super équipe et cela malgré notre pare-chocs en place. Certaines règles sur le trophée Andros sont difficiles à respecter, voire impossibles.

Pour la finale de super Besse, en matière  de conformité certains concurrents n’auraient pas pu prendre le départ si nous n’avions pas fermé les yeux, direction de course incluse et dont je profite de l’occasion pour les féliciter. Par contre, et nous le savons tous, il y a quand même un minimum à faire. Un minimum qui influe réellement sur les performances de nos autos. Le règlement du trophée Andros oblige une procédure de validation de carrosserie par le service technique de la FFSA . Nos carrosseries ont fait l’objet d’une inspection et d’une validation avant la première épreuve du Trophée Andros (voir date mentionné sur le rapport d’inspection et validation). Tout le monde respecte cette règle depuis la création de ce règlement à l’exception de l’équipe de Dubourg qui a engagé  la même voiture depuis des années et qui a même gagné en 2016.

Pourquoi ce document n’a jamais été réalisé ? Comment a t-il  pu  s’inscrire sans le produire? Nous avons en notre possession un document de la FFSA, datant du 25 janvier 2017 soit 3 jours avant super Besse, qui prouve que ce contrôle n’a jamais été réalisé. Tout en sachant que nous étions au courant de cette non-conformité. Le 28 janvier jour de  l’épreuve finale, un document nous a été fourni par la direction de course mentionnant certaines mesures de la Clio mais sans avoir été signé ni contrôlé par les commissaires techniques agréés ni par le service technique de la FFSA pour validation. Ce document daté du 27 janvier 2017 a donc été réalisé à la hâte, dans la soirée précédant l’épreuve. (Copie de ses Documents en notre possession).  J’ai donc décidé avec mon équipe de porter réclamation sur la conformité de ces documents, arrivant bien trop tard dans le championnat. Ce qui peut permettre aux concurrents de modifier certains éléments juste avant la dernière épreuve. Dans ce cas de figure il nous semble que Dubourg n’aurait pas dû prendre le départ de super Besse et même n’aurait pas dû démarrer le Trophée. Nous avons exigé, dans notre réclamation, que le commissaire technique pose des scellés ou des plombs sur les éléments de carrosserie de la Clio de DuBourg après la finale et que le véhicule soit bloqué pour un contrôle des dimensions. Cela aurait pu permettre de lever toutes suspicions sur une non-conformité importante de la carrosserie, au moins pour l’épreuve de super Besse.

Pour quelle  raison les sellés n’ont pas étés posés par le commissaire et la Clio est-elle repartie dans les ateliers de Duboug ? La FFSA devra étudier notre réclamation, certain qu’elle prendra la juste décision qui s’impose. Par contre, nous tenons à disposition des commissaires de la FFSA, dans nos ateliers, une Clio de l’Andros vendu par Dubourg s’ils souhaitent en prendre les côtes.

Suite à la pression exercée par l’équipe de Dubourg sur la direction de course, on m’a enlevé une vingtaine de points à Lans-en-Vercors pour une règle qui n’est respecté par personne. Nous allons voir si Dubourg sera  sanctionné sur une règle qui est respectée par tout le monde… Je remercie tous les supporters qui sont venus  nombreux et qui m’ont encouragé à Super Besse, ainsi à ceux qui m’envoie des messages de soutien et d’encouragement sur mon site et sur celui de mon équipe.

Jean-Philippe Dayraut